b) Des projets pour le Maglev ?

          En dehors de l'énorme somme d'argent nécessaire à la fabrication des matériaux, il existe également un autre obstacle, à savoir la mise en place de ces matériaux et la construction des voies et des trains eux-mêmes. En effet la manipulation des matériaux est un vrai problème. De la même manière, il n'existe pas beaucoup de sociétés qui sont prêtes à rentrer dans de tels projets, en raison du manque de formation des équipes qui doivent alors se spécialiser dans ce domaine complexe.

 

          Alors que les espoirs concernant le futur du Transrapid s’amenuisent, le Maglev qui n’est encore qu’en phase de test voit se dessiner de nombreux projets à l’horizon. En effet, son concept aurait séduit plusieurs états, suite à un record de vitesse atteint le 2 décembre 2003 (581 km/h). Avant 2010, l’objectif du Maglev était de concevoir une ligne pouvant joindre Tokyo et Osaka en une heure de voyage, mais au mois de Janvier de cette année, la compagnie fondatrice du projet, JR Central, a annoncé vouloir développer le Maglev à l’étranger avec deux compagnies américaines. JR Central estimait à ce moment là que 150 sites dans le monde seraient susceptibles d’accueillir le train à lévitation magnétique, dont entre Tampa, Orlando et Miami, entre Las Vegas et Los Angeles, au Texas et dans le Middle-West, ou entre Baltimore et Washington DC, entre Chattanooga et Atlanta, ou encore en Pennsylvanie. Le président Barack Obama appuya le projet en cédant une partie des 8 milliards de dollars qu’il promit le 28 Janvier 2010, des projets innovants et économes en énergie de lignes à grande vitesse.  Le paysage des plus grands Etats seront-ils bientôt transformés par l’arrivée du Maglev ?

 

Carte des projets Maglev dans le monde

 

Suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site